FANDOM


S3E12 Le néant M. Small
« Il manque quelque chose. Vous avez vu ? »
Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider le Wiki Le Monde Incroyable de Gumball en le développant.

Le quatrième mur désigne un mur imaginaire normalement infranchissable séparant les acteurs et les spectateurs au théâtre, et plus récemment à la télévision et au cinéma. On parle en général de « briser le quatrième mur », par exemple lorsqu'un personnage s'adresse aux spectateurs ou qu'il reconnaît son appartenance à une œuvre de fiction.

Dans Le Monde Incroyable de Gumball, ce concept est utilisé à de nombreuses reprises, que ça soit de manière subtile ou que des épisodes entiers y soient dédiés. Cette page vise à lister les moments où la série brise le quatrième mur.

Série

Saison 1

La cuillère

Le dessin

  • À la fin, Gumball donne un coup de pied à l'écran, le brisant.
  • Dans la même scène, Darwin lance de la peinture sur l'écran.

Le fantôme

  • Darwin dit « Tout est bien qui finit bien » à la fin de l'épisode.

Le mystère

  • Gumball s'adresse à la personne qui allume le projecteur lorsqu'il désigne un coupable.

Le magicien

  • Monsieur Robinson dit « Je souhaite de ne pas avoir dit ça » en regardant le spectateur à la fin de l'épisode.

La voiture

  • Darwin fige la scène comme s'il la mettait en pause lorsqu'il explique les règles du jeu à Gumball.
  • Richard provoque un flashback en gesticulant et en faisant des bruitages.

La bagarre

  • Pendant que Gumball échappe à Tina, de la nourriture éclabousse l'écran.

Saison 2

Les lâcheurs

  • Anaïs fait un clin d'œil au spectateur.

Saison 3

Les enfants

  • Gumball dit avoir 12 ans depuis toujours, en référence aux personnages de dessins animés qui ne vieillissent jamais.
  • Pendant qu'il est au téléphone avec Patrick, le format de l'écran déforme la tête de Gumball.
  • Darwin dit que son frère et lui font partie du pourcentage des gens qui ne vieilliront jamais, faisant référence au docteur qui leur dit plus tôt que les gens qui ne vieillissent pas sont « ceux qu'on voit à la télé. »

Le bonheur

  • Lorsque la caméra s'approche trop près de Mademoiselle Simian, sa tête s'écrase contre l'écran.
  • Mademoiselle Simian demande l'heure, et elle s'affiche à l'écran, ce qui la fait tomber à la renverse.
  • Le liquide multicolore éclabousse l'écran quand Gumball et Darwin infectent le principal Brown.

La coquille

  • Gumball demande à Penny pourquoi ils sont toujours dans l'espace quand ils sont sur le point de s'embrasser, en référence au fait qu'ils étaient aussi dans l'espace dans La pression et La fête.

Saison 4

Les origines

  • La caméra s'approche trop de Gumball et le fait tomber à la renverse.

Les malentendus

  • Gumball dit rejoindre Penny « dans dix minutes », en référence à la durée de l'épisode.
  • Gumball sifflote le générique de fin avant la fin de l'épisode.

Le désastre

  • La chanson des Watterson a la même mélodie que le générique de fin.
  • En utilisant la télécommande, Rob traverse successivement le titre de l'épisode (en anglais), le générique de début, la version britannique d'un bumper Cartoon Network "CHECK it 3.0 NEXT", et le générique de fin.
  • Darwin est capable de lire les sous-titres qui apparaissent sous la tête de Gumball.
  • Lorsque Rob change la langue parlée par Gumball et Penny, celle-ci se rend compte qu'ils parlent une langue différente.
  • Toujours avec la télécommande, Rob change le format et le contraste de la scène avant son monologue.
  • Rob mentionne que le monde dans lequel il vit est fictif, et qu'il aimerait avoir des produits dérivés à son effigie.
  • Quand Gumball chute dans le Néant, l'autre côté du portail (qui ressemble étrangement à un écran de téléviseur) joue le générique de fin.

Saison 5

La console

  • Gumball parle au lecteur du titre du jeu.
  • Gumball est capable d'assommer Leslie avec une boîte de dialogue.
  • Lorsque Penny tombe, la boîte de dialogue le fait aussi.
  • Quand les crédits du Paradox inversé apparaissent, Ben Bocquelet est cité en tant que réalisateur.

Saison 6

Le candidat

  • Dans la première scène, Gumball sait qu’il présente le prologue aux spectateurs.
  • Anaïs interrompt Gumball en lui demandant à qui il parle.

Bandes dessinées

Le Monde Incroyable de Gumball : Tome 1

  • Quand Tina rappelle Gumball qu'il lui doit un service, elle mentionne Plus cool que moi, y a pas, soit la première histoire du livre.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .